Les 7 commandements du ninja en slip de bain

Ce super article que vous allez lire est rédigé par la ninja voyageuse Sandrine DELAGE, pour qui on fait un gros big up et qu’on remercie chaudement pour ses conseils! L’article est entièrement illustré avec ses propres photos.

 

« Ainsi Apprenti Ninja,
les astuces photos ci-après tu appliqueras
si la photo tu aimes vraiment ça. »
Haiku de Sandrine

Souviens toi de « Frotter / Poncer » dans Karaté Kid…Et bien ici, c’est tout pareil. Répète après moi et ensuite tu pourras faire la Cigogne.

Fidèle aux préceptes Kung Fu Photo, tu vas profiter d’un moment de détente pour parfaire ton initiation.

Voici donc quelques rappels avant de sortir avec ta panoplie parfaite de guerrier des pixels,

1- Ton capteur de reflex tu nettoieras et tes objectifs tu dépoussiéreras

2- Ta batterie tu rechargeras, une deuxième batterie tu investiras,

3- Deux cartes SD tu emmèneras,

4-Ton trépied tu prendras,

5-Toujours dans le même sac tu rangeras ton barda,

6- Ta crème solaire et ton eau tu éloigneras

7- Tes fichiers tu soigneras

Certes tous les KFP Girls and Boyz n’ont pas de reflex, mais comme tu es un lecteur brillantissime, tu sauras adapter ces principes quelle que soit la qualité de ton appareil photo.

1013503_434429756655667_1690715663_n

Mais pourquoi devrai-je me discipliner alors que je suis un artiste dans l’âme et que ma créativité ne souffre d’aucune rationalité ?

Tout simplement petit Panda parce qu’il n’y a rien de plus rageant que de… :

 

1 – Passer un temps infini à nettoyer en post production…

A cause des taches de capteur ou des traînées de gras sur les objectifs.

 

2 – Laisser la batterie sur le bureau ou bien dans l’appareil mais vide de toute énergie…

Alors que le prix Pulitzer était à ta portée ou que Marie-Clémentine était trop belle dans cette lumière. Femme ou homme d’anticipation le reporter Panda sait bien recharger son smartphone non ? Alors tu fais tout pareil pour ton sabre photo….

Prend l’habitude de recharger les batteries dès que tu reviens d’une sortie photo et de les replacer dans leur logement.

 

3- Oublier une carte SD

Décharge tes cartes au retour de tes ballades, tu pourras dès lors user du mode rafale ou photographier sous toutes les coutures ton Panda chéri sans problème de limitation de fichiers.
Garde toujours une seconde carte mémoire dans ton porte-monnaie ou dans le sac photo.

 

4- Ne pas avoir de trépied…

Quand il fait nuit ou par grande envie de pose longue…

Oui le trépied peut être lourd, mais en tant qu’apprenti ninja tu n’es pas forcément mâture pour la position de la cigogne des pixels, et en basse vitesse et faible luminosité, tes photographies peuvent être floues sans l’aide d’un trépied,

(les flemmards pourront trouver un muret pour poser l’appareil ou s’entraîner à se caler à un poteau),

 

5- Omettre un objectif, une carte mémoire ou une batterie à la maison…

Mais avoir son paquetage de ninja toujours dans le même sac permet d’éviter les oublis lors des transferts,

 

6- Abîmer son matériel 

Car comme tes clichés, même de chats, sont précieux, évite de mettre ton matériel au contact de liquides y compris eau de mer ou torrent, et fais attention au sable.

Gare également aux chutes de tes objectifs que tu ne mettras jamais dans tes poches, et pour lesquels tu auras acheté une bonne protection.

 

7- Perdre ses photos

Après ton marathon photo quotidien, sauvegarde tes fichiers également sur un disque dur externe (que tu éviteras de te faire dérober par un guerrier ennemi au bureau, à la fac, ou ailleurs),

1098286_456342171131092_1751001280_n

Et si tu as tes propres préceptes de préparation au combat photographique, n’hésite pas à les partager !

Bonnes vacances les petits Ninjas !

NB : Toute ressemblance avec des bévues commises serait purement fortuite.

On remercie encore Sandrine DELAGE à qui vous pouvez aussi rendre visite sur facebook et sur son blog :).

Rodolphe Gardies
rodolphe@kungfu-photo.com

La photo, j'aime ça. Au début, j'aimais seulement les regarder, les mettre en fond d'écran, les afficher sur mes murs. J'en voyais tellement qu'un jour, j'ai pris la décision qui s'imposait en toute logique : me mettre au kungfu! Ninja depuis le plus jeune âge j'étais pourtant incapable de faire un seul mouvement correctement. Jusqu'à ce que je mêle mes deux passions grâce à l'enseignement de Maitre Shi Fu : le kung-fu et la photo.

Pas de commentaires

Poster un commentaire