Bien comprendre la longueur focale, dit le « zoom »

Allez mon vieux ninja, parfois faut savoir prendre ses couilles de pandas à deux mains et étudier un peu de techniques. Aujourd’hui, on vous propose de faire un focus sur le… focal. Pas d’explications barbares : un article simple, à la cool.

Alors ? Il est joli ton appareil ? Il fait bien sur la table du salon hein. Il serait peut-être temps de le sortir un peu. Mais sans techniques, parfois c’est un peu dur… on aimerait bien comprendre et surtout bien rentabiliser son réflex (ou boitier à objectifs interchangeables). Car oui, dans cet article, il sera question d’appareil photo réflex !

Ici, on parlera donc du focale (ou le « zoom »), et de ses nuances :

 

Les types de focales 

En termes barbare de ninja, la focale c’est ce qui vous permet de soit de zoomer, soit, au contraire, de prendre du recul, ou simplement prendre une photo qui retranscrit à l’identique ce que « perçoit votre oeil ».

Il en existe différents types. Vous pouvez les catégoriser en fonction des objectifs que vous trouvez sur le marché :

  • Focale normale ou « standard » : il s’évalue entre 35mm et 50mm
  • Focale faible « grand-angle » : ici aux alentours de 18 mm
  • Focale haute ou « téléobjectif » : aux alentours de 250 mm

Néanmoins, la focale ne se contente pas de zoomer ou de dézoomer ! En fonction de son nombre de « mm » il déforme la perspective et joue même sur l’angle de vue. Explications :

 

Ses différents effets : angle de vue et perspectives

Lorsque vous zoomez (comprendre : lorsque vous utilisez une focale importante -> 200mm par ex), vous ne vous contentez pas de grossir l’image ! (Pas comme sur votre logiciel de retouche par ex.). Vous agrandissez votre sujet par rapport à son environnement.

En zoomant, vous pouvez aussi changer considérablement la perspective de votre photo !

Quelques exemples :

200mm-profondeur-champ-fh

Une photo prise par notre ninja de talent François-Henri CHAMBON

 

Sur cette première photo, grâce à une focale « haute » (200 mm), la perspective est chamboulée. On dirait une peinture, sans reflet où le lac est aligné avec la côte !

105mm-fh

Encore FH, cette fois-ci infiltré dans foule

 

Autre exemple, sur celle-ci, le zoom effectué à partir d’une focale « haute » de 105 mm. Le sujet est nettement grossit par rapport à la foule. À l’inverse :

Lorsque vous utilisez une focale faible (aux alentours des 18 mm par ex.), vous modifiez votre photo pour un angle de vue plus grand :

grand-angle-fh

Grand-angle effectué par FH !

 

Votre focale prend plus d’éléments dans votre photo ! Une focale « faible » (18mm) est idéale pour faire des photos de paysages.

 

Pour résumer : dans quelles situations utiliser les différentes focales ?

  • Focale normale ou « standard » : il s’évalue entre 35mm et 50mm et reproduit approximativement ce que voit l’œil humain.
  • Focale faible « grand-angle » : (18 mm par ex.) il intègre beaucoup d’éléments dans la photo et la modifie pour donner l’impression d’un angle plus grand
  • Focale haute ou « téléobjectif » : (250 mm par ex.) il zoome énormément et modifie votre sujet par rapport a son environnement. Ca peut créer un super rendu pour un portrait.

 

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le ! Et n’hésitez pas à le commenter 🙂

Thomas Tissandier
thomas@kungfu-photo.com

Issu de la West Coast Parisienne, j’ai 23 ans, j’ai un -profil- artistique que j’aime mettre à contribution dans la photographie. Mon coup de cœur vers la photo s’est réellement déclenché suite à quelques jours à Vienne, paradis architectural et culturel (avec notamment une superbe expo consacrée à notre idole chez KungFu-Photo : Elliot Erwitt). Futur communiquant, j’aime échanger et partager. Outre cette présentation à la e-darling, j’aime le bon vin (et le bon pain), Gustav Klimt et les p’tits chiens.

1Commentaire
  • OsD29
    Publié à 07:00h, 08 juin Répondre

    Salut Thomas,

    voilà une « synthèse synthétique », mais non moins efficace, à avoir en tête afin de la faire corroborer avec notre intention photographique.

    ++

Poster un commentaire