Comment faire un Shooting Photo?

Le Ninja aime l’aventure. Mais le ninja n’aime pas se ramasser dans la boue. Et pourtant, c’est ce qu’il a failli arriver à l’apprenti ninja que je suis, lors du shooting qu’a fait Kungfu-Photo pour la marque Six et Sept il y a quelques jours. Je m’étais pourtant bien préparé, comme je l’ai expliqué la veille du shooting dans cet article: Comment préparer un shooting. Mais Il y a beaucoup de situations auxquelles je n’étais pas préparé. Voici donc un petit article pour vous raconter les erreurs que j’ai faites pour que vous ne fassiez pas les mêmes.

J’ai beaucoup réfléchi aux réglages, et j’ai fait beaucoup d’essais, mais j’avais emprunté l’appareil photo surpuissant d’un ami, et je ne le maitrisais pas du tout. C’est un peu comme si on m’avait donné des nunchakus enflammés pour faire un combat alors que j’étais habitué aux nunchakus en mousse. Après plusieurs heures, j’ai décidé de choisir le mode automatique et de tout miser sur le cadrage et la post-production. Comme ça pas de mauvaise surprise ou d’essais interminables.

Voici quelques conseils pour vos shooting photo:

 

1. Travailler l’environnement

shooting photo six et sept

Corentin, pour Six et Sept

Un shooting en semaine et en novembre, même pour un ninja expérimenté, c’est souvent la nuit, et en intérieur. Le problème de la luminosité survient donc. Pour y faire face, nous avons décidé de louer un projecteur, un Kinoflo 120, sur lequel la couleur entre jaune et blanc est ajustable. Il devait fournir une luminosité assez forte aux photos brutes. L’erreur n°1 était de ne pas faire confiance à ce projecteur, et de chercher à amener un maximum de lumière sur les modèles. J’ai donc commencé par diriger tous les spots de la salle vers le modèle. C’était une mauvaise idée. Les modèles étaient bien éclairés mais les ombres se sont démultipliées, et le rendu de quelques unes des premières photos n’était pas satisfaisant.

La leçon du ninja la plus importante sur les spots et les projecteurs est la suivante: il ne faut jamais éclairer directement son modèle avec une source de lumière, ou il risque de plisser les yeux et d’avoir trop chaud très rapidement. Vous devez faire réfléchir la lumière contre un panneau banc ou un parapluie diffuseur de lumière. Ainsi, vos modèles sont éclairés juste comme il faut.

comment shooting photo

Markus pour Six et Sept, vous pouvez voir le spot et le panneau blanc en arrière plan

Il ne faut pas considérer un défaut de l’environnement comme irrémédiable. Vous pouvez changer plus que vous ne croyez en post production. Sur le mur derrière les modèles par exemple, il y avait 2 prises électriques qui donnaient un effet très sale au photos. J’ai commencé par essayer de les éviter à tout prix mais je ne pouvais pas éviter les deux sur chacune des photos. Pour tout dire, ça me rendait malade de ne pas pouvoir prendre les photos que je voulais juste à cause d’un détail stupide. Mais c’est enfantin de supprimer ces détails en post production! Prenez donc les photos que vous voulez! J’ai suivi les conseils de Capucine dans ses leçons du dragon et les prises électriques n’existaient plus.

Pour résumer:
1. Choisissez une seule source de lumière, ou éloignez votre modèle des murs.
2. Faites réfléchir vos projecteurs contre une plaque blanche pour rendre la lumière moins agressive
3. Prenez les photos que VOUS voulez, les détails moches ne gâchent votre photo que jusqu’à ce que vous ouvriez un logiciel de retouche.

 

2.Mettre à l’aise le modèle

conseils shooting photo

Charlotte pour Six et Sept

 

Le modèle non professionnel n’est pas toujours à l’aise devant un appareil photo, et ses poses manquent parfois de naturel, même s’il essaye de l’être. Le plus stressé dans l’histoire, c’était moi, tel le ninja bachelier pendant son épreuve de Kung-fu! J’étais angoissé à l’idée que mon travail ne soit pas à la hauteur. Mais pour arriver à un résultat intéressant, il fallait que les modèles soient guidés. Demander aux modèles de faire quelque chose n’est pas une contrainte pour eux, au contraire vous posez les limites de ce que vous désirez, et ils peuvent évoluer dans ces contraintes. Prenons un exemple. J’ai demandé à tous les modèles de s’asseoir. Et bien pas un seul ne s’est assis comme le précédent. Les modèles doivent être guidés pour poser correctement.

 

réussir shooting photographie

Cécile et Elea pour Six et Sept

 

Bien sûr, « reste debout » n’est pas une consigne digne d’un ninja, vous devez lui demander de se tourner, de croiser les jambes, de se tenir la nuque avec la main droite… Vous devez faire bien attention à ce que sa posture ou sa position ne gâche pas la lumière, et ne cache pas son visage. Le modèle doit rester assez longtemps immobile pour que vous soyez sur que votre photo est bien nette, et que vous avez saisi le bon cadrage. Mais généralement, du moment que vous ne leur demandez pas de bouger, ils restent immobiles. S’ils ne bougent pas, alors c’est à vous de bouger!

 

 

3. Changer de perspective

comment organiser shooting photo image

Markus pour Six et Sept

Comme l’apprenti ninja s’est bien préparé à faire son shooting, il sait quelles photos il doit prendre. Et quel résultat général il doit avoir. Mais ce n’est pas tout. Un ninja-photographe doit aussi apprendre à changer de perspective, et à transformer le plan initial. C’est en changeant de perspective que je me suis rendu compte que mes photos d’avant pouvaient être encore améliorées. Les angles d’attaques doivent être systématiquement différents. Et c’est pas facile. Parce que une fois qu’on s’est mis debout, assis, couché, donne la patte et sur un escabot, il ne reste plus grand chose. Mais c’est déjà beaucoup.

Comme le montre cette video faite par Charlotte, j’ai essayé pas mal de postures différentes!

 

Si vous avez fait un shooting et que vous voulez partager votre expérience, ou donner un conseil supplémentaire, commentez cet article! Et si vous avez aimé cet article et que vous voulez me souhaiter bon courage, vous pouvez le partager à l’aide des boutons ci dessous 🙂 !

Rodolphe Gardies
rodolphe@kungfu-photo.com

La photo, j'aime ça. Au début, j'aimais seulement les regarder, les mettre en fond d'écran, les afficher sur mes murs. J'en voyais tellement qu'un jour, j'ai pris la décision qui s'imposait en toute logique : me mettre au kungfu! Ninja depuis le plus jeune âge j'étais pourtant incapable de faire un seul mouvement correctement. Jusqu'à ce que je mêle mes deux passions grâce à l'enseignement de Maitre Shi Fu : le kung-fu et la photo.

7 Commentaires
  • Alpha
    Publié à 19:14h, 20 novembre Répondre

    Bonsoir,

    Super cet article, il pourra bien m’être utile (tout comme « comment préparer un shooting »), vu que je prévoie de faire un premier shooting pour le fun dans quelques jours.
    Vu que je n’ai pas encore de reflex, je me demandais si on peut quand même tirer de bonnes photos avec un compact pour un shooting (en extérieur)?
    Et, si vous avez quelques conseils à me donner, je suis preneuse!

    Merci d’avance

  • Samir
    Publié à 19:40h, 20 novembre Répondre

    Utilisez des accessoires !

    C’est un bon moyen de pimenter le shooting, en mettant le modèle en situation.

    Pour aller plus loin je distribue un guide gratuit pour réussir ses photos de portraits, dispo ici : Studio Photo Numérique

    • Alpha
      Publié à 17:05h, 21 novembre Répondre

      Merci beaucoup pour ces conseils, que je garde précieusement!

      En tous les cas, félicitations pour ce blog, très complet, avec des articles de très bonne qualité, et un bonne dose d’humour.
      Continuez ainsi, et encore merci!

  • Rodolphe
    Publié à 12:43h, 24 novembre Répondre

    Merci Alpha pour tes encouragements! Ça nous aide beaucoup :). Dès que nous ferons un shooting en extérieur, nous ferons un article dessus et nous pourrons répondre à toutes tes questions que tu peux nous envoyer par mail!

    Et Merci Samir de compléter mon article par tes conseils.

  • Matth-ninja
    Publié à 11:25h, 11 septembre Répondre

    Article intéressant et marrant. J’ai surtout trouvé la style d’écriture intéressant, mêlant aussi deux de mes passions.
    Par contre, par pitié, merci de ne pas faire d’amalgame entre ninja et kung-fu. Car quand on sais la différence et l’antinomie, ça pique les yeux beaucoup plus que certaines erreurs dans des photos…
    Sinon, juste pour avoir l’info, combien d’heures de derushage et de traitement des photos suite à ce shoot ?

    • Rodolphe
      Publié à 20:15h, 11 septembre Répondre

      Haha oui l’amalgame est rapidement fait. Es-tu un vrai ninja?

      Pour le dérushage, ça a du me prendre 2 ou 3 heures, et pour le traitement à peu près deux fois plus :). Tu es en train de bosser sur un shooting?

  • Canon 350D
    Publié à 10:17h, 09 mars Répondre

    Merci pour cet article je tiens à dire que ta vidéo est top ! Néanmoins j’avais tapé sur google comment faire un auto portrait , même si les techniques du portrait sont à peu près similaires, c’est quand même plus difficile. J’espère que tu en fera un, je reviendrai te lire 🙂

Poster un commentaire