Pourquoi les ninjas prennent leur ombre en photo

Mon ombre me suit partout. La plupart du temps je ne faisais pas trop attention. Mais depuis cette histoire qui m’a valu une rouste par Maitre Shi-Fu, je fais plus attention…  Oui, il fait de la photo mais il ne faut pas oublier qu’il fait aussi du kungfu. Je vous explique…

Pour que je gagne en créativité, Maitre Shi-Fu m’avait confisqué mon appareil photo. Le but : que je réfléchisse à toutes les photos que j’étais en train de ne pas prendre parce que je n’avais pas mon appareil…

Mais mon appareil me manquait. Alors comme un gros malin je me suis introduit dans le cabanon qui sert d’atelier à Maitre Shi-Fu. Je suis rentré le plus discrètement du monde pendant qu’il faisait la sieste. Je commençais à grimper dans la bibliothèque à la recherche de mon appareil… Mais on ne la fait pas à un maitre Ninja. C’est à ce moment là que je me suis pris une volée de carte-mémoires shuriken en plein visage. Ça fait mal.

Vous avez deviné, je venais d’être trahi par ma fidèle camarade, mon ombre.

Résultat, toujours pas d’appareil photo. Alos je me suis assis contre un rocher pour réfléchir.

L’ombre qui vient de me trahir, je n’en ai même pas le portrait ! Me suis-je écriée avec stupeur.

Et ça, ça m’a donné des idées…

Pourquoi diable vouloir photographier des ombres?

Pour des photos qui sortent de l’ordinaire et pour exercer son oeil de ninja photographe. Tout simplement.

Pour en savoir plus sur l’oeil du ninja photographe : jetez un oeil à notre article consacré à l’un de nos idoles. Eliott Erwitt, un ninja hors pair

Des idées d’ombres à photographier

Je vous épargne l’étape de la méditation : voici une petite liste d’ombres que vous pouvez essayer de photographier. Si le cœur vous en dit vous pouvez voir ça comme une liste de pokémons à capturer.

1. Ombres, motifs et géométrie

Certaines lumières projettent des motifs géométriques. C’est particulièrement le cas dans les environnement urbains
Je vous engage à y faire très attention parce que même si on glisse gentiment vers l’art abstrait c’est vraiment sympa à prendre en photo. Réfléchissez bien notamment à la question du cadrage. Exemple ci-dessous.

Merci à Mo Elnadi http://www.flickr.com/photos/mnadi/101328892/

 

Un super fouillis d’ombres provoque un motif intéressant dans la photo suivante et en plus vous pouvez la prendre depuis votre terrasse.

ombre plante

Merci à http://www.flickr.com/photos/juanillooo/309742756

Une dernière photo pour que vous pensiez vous-même à jouer les ninjas avec les ombres. Essayez d’y glisser des éléments de composition.

ombre lignes photo

Merci à Fod Tzellos http://www.flickr.com/photos/fod/190865289/

 

2. Des ombres pour des « scènes » comme dans les films

C’est peut être juste mon avis d’apprenti ninja… Les ombres ça permet d’ajouter toute une dramaturgie. Ça aide celui qui regarde a créer un univers autour de la photo. Tout de suite votre photo raconte une histoire. En fait, avec quelques ombres, votre photo devient inspirante… On a abordé ça dans l’article : les questions à se poser en photo.

Par exemple la photo ci-dessous me fait penser à un départ pour un long voyage d’aventures ou aux pilotes du film Top Gun qui avancent vers leurs avions.

Merci à Vaidotas Mišeikis pour cette photo, http://www.flickr.com/photos/v4idas/3846060401/

 

Dans la même veine : La photo ci-dessous évoque pour moi beaucoup plus une armée de zombie fuyant une ville contaminée qu’une après à la plage en hiver.

Thank to Mister.Tee, http://www.flickr.com/photos/mister_tee/2829342625

 

3. La théâtralité des ombres

Et si on ne photographiait vraiment que les ombres tant qu’on y est ? C’est ce que je vous propose de faire en vous inspirant des deux photos ci-dessous;

Les ombres de groupes d’amis entrain de discuter, de jouer, de rire ont un charme que je trouve très théatral. Les ombres se détachent en dessinant des silhouettes parfaitement plates. Pour un rendu qui rappelle aux personnages de dessin animés.

image : ombre silhouette

Merci à Hamed Parham, http://www.flickr.com/photos/hamedparham/3328144733/

Un autre exemple avec cette photo que je trouve très bien pensée. Vraiment réussie parce qu’elle donne tout de suite à réfléchir.

ombre marcheur

Merci à Paul Philippov, http://www.flickr.com/photos/themactep/65534254/

Quand et Comment photographier les ombres ?

Quand ? Lorsqu’il fait beau… Désolé pour la trivialité de ce conseil mais sans soleil vous risquez d’avoir du mal.

Quand le soleil n’est pas juste au dessus de votre tête. Ce n’est que lorsque la lumière vien en travers vous rencontrerez des ombres allongés très photogéniques.

Comment ?  En faisant attention à ne pas gâcher la photo avec votre propre ombre qui viendrait parasiter la composition du cliché final. Et en ce faisant plaisir surtout !

 

Cet article vous a plus ? Vous avez appris à tirer profit de ce double gris foncé qui nous suit tous partout ? Faites les savoir autour de vous en partageant l’article 🙂

Nicolas Richard
nicolas@kungfu-photo.com

Je suis plutôt moyen moyen mauvais en photo, mais je fais des progrès. J'ai bientôt ma ceinture jaune de kung-fu de la photo et Maitre Shi-Fu m'a dit que j'étais sur la bonne voie. Adepte de méthodes qui marche je recommande vivement la lecture du « kungfu de la photo ». Ah, euh, oui, je l'ai coécrit... :D Vous le trouverez dans la colonne de droite :)

Pas de commentaires

Poster un commentaire