Comment prendre son panda en photo?

Pensez-vous souvent à nos 30 000 000 d’amis? Panda, chat, chien, lapin, hamster, serpent, lion, poney, ragondin des champs, raton laveur de forêt, hippocampe des îles, notre meilleure amie la licorne et autres confidents…

Une question vous taraude. Comment rendre beau-gosse/ belle-gosse votre plus fidèle compagnon en photo?

Prenons directement le taureau par les cornes!

1. La photo des animaux domestiques vs animaux sauvages

La photo des animaux domestiques. Commençons par ton panda apprivoisé qui vit chez toi.

Pour débuter dans la photo animalière, rien de tel que de commencer par prendre en photo un animal apprivoisé qui est habitué aux humains et dont tu pourras facilement t’approcher.

NB: Le réflex reste l’appareil-photo le plus compétent pour la photo animalière.

Voici quelques conseils avant d’appuyer sur le déclencheur

Un très bon maître ninja dans la matière, est le photographe complètement décalé Elliott Erwitt, qui pourra vous inspirer.

USA,New York city. New York, 1974. Felix, Gladys and Rover.

1chien

chien1

La photo des animaux sauvages. Pour les ninjas plus expérimentés!

Une fois qu’on a pris une centaine de photos d‘Albert notre super chien dans le canapé, sur son lit, dans la cuisine, et en train de bouffer les rideaux, on peut désormais passer à l’étape supérieure: les animaux sauvages. Mets ton chapeau d’Indiana Jones et c’est parti: forêt, zoo, jungle, montagne…

  • connaître l’environnement dans lequel l’animal vit – c’est le moment de révéler ses compétences de naturaliste
  • les maitres mots sont patience et discrétion. Il ne faut pas hésiter à utiliser une tenue de camouflage en mission commando pour ne pas se faire repérer.
  • prévoir une longue focale pour pouvoir utiliser un bon zoom
  • ne pas hésiter à inclure le décor dans la composition de la photo (ce qui sera moins le cas pour les animaux domestiques)

Capture d’écran 2013-04-14 à 00.55.28

hannes lochner

Hannes Lochner

marsel van oosten

Marsel Van Oosten

 

2. Choisir les réglages pour faire de la photo animalière

 

Comme les animaux ne sont pas les êtres les plus dociles, ne pensez-pas qu’ils vont poser pour vous. Leur mouvement imprévisible demande des réglages bien particuliers. Voici quelques conseils:

  • Le mode A (priorité à l’ouverture) est le plus recommandé
  • une vitesse d’obturation supérieure au 1/250s
  • préférer un faible ISO (100 par exemple)
  • ouverture entre f4 et f8 pour obtenir de jolis flous de fond

Un trépied peut s’avérer être très utile, notamment quand l’animal est en mouvement.

Le plus important reste bien-sûr de suivre son instinct!

N’hésitez pas à partager cet article à l’aide des petits boutons en dessous, cela permettra au plus grand nombre de ne pas rater le meilleur profil de leur panda!

chi

Tim Flach, grand vainqueur 2012 du Prix de la photo animalière

Charlotte Dauchez
dauchez.charlotte@gmail.com

Moi, j'ai les yeux qui pétillent quand ils rencontrent un talent. Alors j'ai entrepris une longue quête pour partir à leur recherche. En route, je suis tombée sur les apprentis ninjas qui en pourchassaient aussi. On a fait une prière pour les pandas, on a mangé des sushis et on a fini par une petite séance de yoga. Depuis, je voyage avec eux et leurs appareils photo afin de découvrir des talents, de m’imprégner de leurs apprentissages et de vous les faire partager.

Pas de commentaires

Poster un commentaire