Le ninja joueur et l’art du photomontage

Etes-vous un ninja joueur?

Quand on pratique le kungfu-photo, on se rend compte bien vite que les limites de l’art sont infinies ! Chaque ninja est différent et aura sa propre approche de la photographie et surtout des objectifs différents.

Certains prendront des clichés pour figer un bon moment, pour se souvenir d’un paysage, d’autres pour changer leur décoration murale ou leur fond d’écran. Certains y verront une technique de drague ou encore un moyen de faire chanter leurs amis. (c’est mal)

Il faut surtout ne pas sous-estimer le pouvoir de l’image, son pouvoir d’évocation. Parfois on aimerait dire quelque chose mais on ne pourrait pas mieux l’exprimer qu’en l’illustrant. On voudrait fonctionner comme un rébus: Une image + une image + une image = une humeur, une pensée, une idée…

Approfondissons: la chance du ninja, qu’il ne connait pas toujours, est qu’il a en sa possession avec une seule photo des milliers et des milliers d’images qui s’y cachent et qu’il n’a plus qu’à révéler et à créer: c’est l’art du photomontage!

Alors jouons maintenant.

 Comment faire un photomontage réussi?

L’objectif n’est pas de coller des têtes de cochons partout sur une photo de famille (même si on en rêve parfois) mais, avec l’aide de quelques petits bidouillages, de changer son sens, de créer un intérêt quand il n’y a pas, et de s’exprimer.

Voici deux exemples d’as du photomontage pour vos petits yeux:

  • Le nouveau prodige connu sous le nom de Fiddle Oak, qui n’a que 14 ans! (la pression, un peu..) a réalisé une très belle série d’autoportraits qui nous plonge dans les pages d’un conte de fées pour ninja romantique.

 

rou2

rou4

rou1

 

  • Le suède Erik Johansson, un grand artiste de la retouche a un univers plus sombre et plus complexe. Il choisit de se concentrer sur l’hallucination visuelle pour choquer nos repères et nous faire réfléchir sur des questions sociales ou environnementales.

Capture d’écran 2013-06-13 à 00.18.35

Capture d’écran 2013-06-13 à 00.15.15

Capture d’écran 2013-06-13 à 00.15.47

 

Ils ont chacun leur propre univers mais tous deux ont réussi à faire ressortir quelque chose de déroutant par l’assemblage et la composition de plusieurs éléments de photographies.

Bien sûr vous allez me dire qu’il faut être extrêmement doué en photoshop pour arriver à faire ce genre de photo. C’est vrai.

Mais avec quelques petites astuces, vous pouvez commencer à vous amuser!

1. Il faut commencer par maîtriser les calques sur photoshop, en quelques heures c’est dans la poche, je vous assure. Allez voir les articles de Capucine qui vous en parle ici 

2. La clé est de savoir « détourer » = c’est à dire sélectionner la partie de la photo que l’on veut conserver et effacer tout autour. On détoure souvent une personne, une partie du corps (comme les pieds dans l’exemple ci-dessus) et on peut s’amuser à prendre n’importe quel élément pour le coller sur un autre. On maîtrise alors totalement la composition de sa création! Un bon tuto en ligne.

3. Fixez-vous un objectif: être original! Pensez à jouer sur des associations absurdes qui feront sourire ou prenez le pari de choquer pour dénoncer quelque chose… vous avez de nombreuses possibilités! Allez voir l’article de Rodolphe qui vous donne des sources d’inspirations ici . Vous pouvez aussi faire des recherches du côté de la publicité qui ne se lasse pas  d’en jouer!

4. C’est un travail délicat, il faut prendre son temps et être très soigneux et rigoureux dans sa construction car le « un-peu-pres » ne pardonne pas.

A vous de jouer et envoyez-nous vos créations ! J’espère que cet article vous a donné de nouvelles idées, vous pouvez toujours partager en cliquant sur les petits boutons juste en dessous!

 

 

 

Tags:
Charlotte Dauchez
dauchez.charlotte@gmail.com

Moi, j'ai les yeux qui pétillent quand ils rencontrent un talent. Alors j'ai entrepris une longue quête pour partir à leur recherche. En route, je suis tombée sur les apprentis ninjas qui en pourchassaient aussi. On a fait une prière pour les pandas, on a mangé des sushis et on a fini par une petite séance de yoga. Depuis, je voyage avec eux et leurs appareils photo afin de découvrir des talents, de m’imprégner de leurs apprentissages et de vous les faire partager.

2 Commentaires
  • Lucie
    Publié à 17:05h, 20 juin Répondre

    Merci pour cet article qui m’a bien plu et qui m’a montré le photomontage sous un autre angle que celui que je connaissais. (le peu d’images que j’avais vues ne me plaisaient pas du tout, je trouvais ça ringard)

    Merci pour l’idée des têtes de cochons… si un jour je m’essaie au photomontage, je commence par ça !

  • Charlotte
    Publié à 23:48h, 26 juin Répondre

    Merci beaucoup Lucie pour ton commentaire.
    Je suis contente si j’ai pu changer ton avis à propos du photomontage 🙂

    Surtout si tu fais ta photo têtes de cochon je veux la voir!

    A bientôt

Poster un commentaire