Ninja en mission: Paul Belgram

Cet article est écrit par un de nos amis ninjas parti en mission très loin dans la nuit, il est illustré uniquement par ses photos. Un gros big up à Paul Belgram:

Lorsque le Ninja arpente, muni de son boîtier, les rues enrobées par les éclairages nocturnes il doit prendre certaines précautions ! Voici plusieurs types de photos prises de nuit qui pourront vous aider à capturer l’instant, sans que le résultat soit flou ou trop exposé.

 

Les détails importants de la photo de nuit:

Snowy Night by Paul Belgram

Snowy Night by Paul Belgram

 

Emporté par sa balade le Ninja se retrouve dans un coin plus arboré avec une vue sur une masse noire d’un bois dont il préférerait prendre une photo à distance.

Premier conseil, il vous faut un trépied ! Si toutefois vous n’avez pas de trépied, trouvez quelque chose qui fera l’affaire (une voiture, une chaise, un tronc…), même si vous ne pourrez pas choisir votre cadre aussi bien. Plus votre appareil est stable, plus vous pouvez augmenter la vitesse et fermer le diaphragme pour avoir une profondeur de champ intéressante. Pour la mise au point, l’idéal est une mise au point automatique, il faudra néanmoins trouver une zone avec du contraste pour que les collimateurs autofocus puissent « accrocher » .

Si il n’y a pas assez de lumière, comme pour cette photo l’appareil ne pourra pas faire la mise au point, alors armez vous de patience et tentez plusieurs variantes de mise au point jusqu’à ce que vous trouviez celle qui vous plait. On a parfois du mal en petit écran à se rendre compte de la bonne mise au point !

 

La balance des blancs en photo de nuit:

Forbidden Place by Paul Belgram

Forbidden Place by Paul Belgram

SI le ninja est refroidi à l’idée de mettre son sabre dehors à cause d’un hiver glacial, il sera parfois tout de même confronté à une lumière trop sombre en intérieur. Ici encore, l’idéal est d’avoir un pied pour pouvoir de nouveau avoir la liberté de choisir le temps de pose et l’ouverture ! Mais qui dit intérieur dit tungstène ! Alors si possible, réglez la balance des blancs sur l’appareil pour contrer un jaune trop présent. Le ninja a ensuite plusieurs choix possibles selon le rendu qu’il a en tête. Par exemple ici le ninja a voulu créer une atmosphère un peu floue autour de son point net (le rétroviseur) et a donc ouvert le diaphragme. A vous de jouer !

 

Créez une source de lumière:

Dani by Paul Belgram

Dani by Paul Belgram

Le ninja toujours dans son aventure nocturne, rencontre un ninja-collègue ! Voici l’occasion rêvée de faire du portrait. Mais faire un portrait de nuit peut se réveler compliqué. Encore une fois le pied sera votre meilleure arme. Ici le ninja est confronté à deux solutions.

La première, une petite source de lumière tel qu’un portable, une petite lampe, qui permettra de faire un portrait rapproché. Ici tentez d’ouvrir au maximum pour avoir une faible profondeur de champ, et ainsi de jouer avec le flou sur le visage de votre sujet. De plus cela vous permettra d’augmenter la vitesse et d’avoir un résultat net. Pour la mise au point, visez les yeux !

La deuxième la voici:

 

Photo de nuit sans source de lumière:

Dani le deuxième du nom by Paul Belgram

Dani le deuxième du nom by Paul Belgram

 

Deuxième solution, vous n’avez pas de source de lumière. Reculez vous de votre sujet et tentez un portrait du style qui vous plaira. Augmenter l’ISO par exemple, peut être une option pour la lumière, mais seulement si vous assumez ou jouez sur le grain, ce que j’ai décidé de faire ici. Si vous voulez un portrait sans grain demandez à votre sujet de ne pas bouger, baissez l’ISO et restez à grande ouverture (1.4 par exemple) pour avoir une marge de vitesse raisonnable. Si vous n’avez pas d’idée précise pour le cadre, amusez vous ! Reculez, avancez, mettez vous plus à droite ou à gauche, levez ou baissez l’objectif mais tentez de rester le plus droit possible.

 

Ainsi parle un grand Ninja photographe poète! On vous invite à lui montrer que vous avez enfin compris la photo de nuit en cliquant sur les boutons ci dessous, et si vous voulez découvrir son univers, THIS WAY: Le site de Paul Belgram!

Rodolphe Gardies
rodolphe@kungfu-photo.com

La photo, j'aime ça. Au début, j'aimais seulement les regarder, les mettre en fond d'écran, les afficher sur mes murs. J'en voyais tellement qu'un jour, j'ai pris la décision qui s'imposait en toute logique : me mettre au kungfu! Ninja depuis le plus jeune âge j'étais pourtant incapable de faire un seul mouvement correctement. Jusqu'à ce que je mêle mes deux passions grâce à l'enseignement de Maitre Shi Fu : le kung-fu et la photo.

Pas de commentaires

Poster un commentaire