Réussir une série de photos : ayez un but !

N’allez pas croire que tous les ninja-photographes sont des pacifistes écolos! Ils ont un angle d’attaque, une stratégie et une organisation qui ont déjà défait à maintes reprises les armées de leur ennemi juré: Instagram, le démon des photos sans intérêt.

Les plus grands ninjas ne sortent pas la fleur au fusil en attendant que la bonne photo se retrouve devant leurs appareils photo. Non! Ils ont une idée en tête. Seuls les plus grands ninjas peuvent se permettre  d’improviser toutes leurs photos. Et la plupart ont commencé par avoir de petits objectifs dans les deux sens du terme. Les objectifs de leurs appareils photos n’étaient sans doute pas les plus perfectionnés du marché. Mais ils ont bien compris que pour qu’une série de photo ait un sens, il faut que toutes les photos aient un rapport entre elles. Il faut avoir un objectif en tête.

Pour suivre leur exemple et faire de belles séries de photos, il vous suffit d’objectifs simples, de détails ou de particularités pour que vous commenciez à faire une démarche de recherche esthétique dans vos séries. C’est en quelque sorte votre Devoir Maison de ninja. C’est un exercice qui demande un peu d’habileté et pas mal de raviolis. Voici des exemples d’objectifs que vous pouvez vous donner.

L’endroit pour une série de photo

Merci à Manu Fauque, le ninja prodige

Pour réussir une série de photos, donnez leur une ressemblance entre elles. L’endroit peut être le même dans toutes vos photos par exemple. Vous pouvez faire une série en une seule fois et dans un seul endroit. Vous devez seulement penser à changer d’angle de vue et de perspective. Vous l’avez sans doute remarqué vous aussi, tous les apprentis ninjas ont la fâcheuse tendance de faire 40 fois la même photo. Alors déplacez vous, changez d’angle et de sujet. Ne vous inquiétez pas pour l’unité des photos de votre série: elle est gardée par beaucoup d’autres composantes: la lumière, le paysage, et sans doute les figurants.

Vous pouvez aussi vous donner un objectif moins concentré dans le temps, et chercher le type d’endroit qui vous conviendrait: vous avez peut être envie d’avoir une série avec différentes personnes dans différents escaliers. Ou des Grands-Mères dans des granges, c’est vous qui voyez. Peut-être aimiez-vous sortir faire des graffitis sur les murs quand vous étiez  plus jeune, plus une minute à perdre! Choisissez de faire une série sur les tags! Et commencez par prendre en photo ceux qui ont recouvert depuis bien longtemps vos initiales sur le mur en bas de chez vous.

Merci à Manu Fauque, le ninja prodige

 

L’atmosphère

Merci à Paul Mouginot, ninja-photographe de talent

Créer une atmosphère particulière n’est pas réservé aux grands photographes, de nombreux éléments peuvent vous permettre de donner un ton à vos photos. Il faut vous servir des éléments qui vous environnent. Le vent sur une plage par exemple peut rendre une série de photo très intéressante. Ces photos ont été prises il y a un an et pourtant, on pourrait croire qu’elles sont bien plus anciennes.

Pour cela il vous suffit de choisir un mode particulier et de faire vos série avec. Le noir et blanc est une option, mais ce n’est pas du tout la seule. Faites des essais et créez l’atmosphère qui vous convient.

Merci à Paul Mouginot, ninja photographe de talent

 

Le sujet

Demander au sujet de faire quelque chose de particulier ne doit pas être un problème. Certes, ça n’est pas facile de prendre des photos, mais c’est aussi compliqué de se trouver de l’autre coté de l’appareil, et de devoir sourire à un cyclope mécanique à la mémoire perfectionniste. Vos séries peuvent avoir pour point commun l’action du sujet. Demandez à chaque personne que vous photographiez de faire quelque chose de bien précis. Restez toutefois réalistes, tous vos figurants ne seront peut être pas très à l’aise de faire un triple salto vrillé. Mais vous pouvez demander une mimique, une grimace, un sourire forcé ou autre.

Soyez aussi précis que possible! Parce que les répliques du genre « Donne moi tout Natasha! Lâche toi! Plus de sensualité! Maintenant fais une moue heureuse et triste en même temps », ça ne marche que dans les mauvaises pub de parfum. Mieux vous savez ce que vous voulez, et plus le résultat sera satisfaisant. Ayez une idée claire de ce que vous recherchez, et vous aurez beaucoup moins de mauvaises surprises à l’heure du tri de vos photos.

Partager l’article à droite à gauche, en haut et en bas. En fait exactement de la même manière que vous faites vos étirements de ninjas. Ou alors un commentaire pour donner vos idées de séries photos, ça nous fait toujours plaisir.

Rodolphe Gardies
rodolphe@kungfu-photo.com

La photo, j'aime ça. Au début, j'aimais seulement les regarder, les mettre en fond d'écran, les afficher sur mes murs. J'en voyais tellement qu'un jour, j'ai pris la décision qui s'imposait en toute logique : me mettre au kungfu! Ninja depuis le plus jeune âge j'étais pourtant incapable de faire un seul mouvement correctement. Jusqu'à ce que je mêle mes deux passions grâce à l'enseignement de Maitre Shi Fu : le kung-fu et la photo.

3 Commentaires
  • Critidos
    Publié à 16:15h, 04 octobre Répondre

    Photo : que fait le personnage de droite ? il allume une clope ? Avec un autre cadrage, il n’y aurait eu que le sujet à une jambe et le personnage à la chemise bleue aurait pu être effacé.

    Avant dernière photo: dommage que le sujet de gauche ne se détache pas assez du fond. Chouette photo quand même !

    • Nicolas
      Publié à 08:05h, 06 octobre Répondre

      Salut Critidos, je ne vais pas me dresser pour défendre les compositions de nos bons amis et super ninjas photographes Manu et Loris… Mais ce que j’aime beaucoup dans ses photos c’est qu’une vraie atmosphère se dégage.

      Elles racontent une histoire et ça fait tout leut intérêt. (ceci est mon humble avis bien sûr).

      • Critidos
        Publié à 13:19h, 07 octobre Répondre

        Je n’ai que commenté ces photos parce que c’est celles qui me parlaient le plus. Tu parles d’histoire racontée et c’est justement ce qui m’a fait critiquer l’allure du personnage qui a l’air d’allumer une clope: on n’est pas sur de ce qu’il fait et c’est pas le genre de question qu’on devrait se poser en regardant la photo d’après moi.

        Tant que je suis dans la critique, je ne l’ai pas dit avant, mais la seconde photo de Paul n’est pas droite :/

        Concernant l’article lui même, vous donnez de bons conseils et c’est bien de les illustrer avec vos propres photos 🙂

        Merci pour le mail Nicolas, j’y réponds de suite 🙂

        (

Poster un commentaire