Etre un ninja discret : Comment prendre une photo sans flash

Le parfait ninja est celui qui accompli son devoir sans y laisser la moindre trace ! Par comparaison, le flash n’est pas forcément l’outil le plus discret du photographe. Il vous donne même l’impression d’avoir gâché certaines de vos photos… et vous avez raison.

Ici, nous allons apprendre ensemble, à le restreindre, y compris dans les lieux et/ou moments qui, à priori, le nécessiterait…

 

1. Pourquoi le flash est parfois à proscrire

Combien de fois avez-vous explosé les yeux de vos amis en soirée lorsque vous tentiez de les prendre en photo ? Le coupable : le flash. Cette crapule est à l’origine de nombreuses photos ratées :

Lorsque vous cherchez à retranscrire une ambiance d’intérieur, la lumière prend toute son importance. Il est alors important de la capter et la retranscrire sur votre photo. Y ajouter une lumière superficielle (celle du flash), rendra la photo sans grand intérêt…

Merci à Couch Commando pour cette photo (disponible via http://www.flickr.com/photos/11964447@N02/3169218605/)

Le flash favorise le premier plan et peu la profondeur du champ. Or, une photo complète est celle qui justement favorise tous les plans, car le détail (et donc l’intérêt d’une photo) peut être partout.

Une dernière chose : Le fait d’utiliser le flash attire évidemment toute l’attention sur vous… Or, il y a de nombreux avantages à être discret, surtout lorsque vous prenez des gens en photo :

Sans passer pour le pervers de base, si vous photographiez quelqu’un sans le lui dire, vous avez de forte chance que la photo soit plus spontanée et réussie que si, celui-ci, s’était préparé à l’avance (je pense notamment au réflexe japonais qui consiste à brandir les deux doigts de la main à chaque photo). Sous l’œil de la caméra, les gens ne se comportent évidemment pas de la même manière.

Photo prise par Thomas, blogueur chez Kungfu-photo.com

Cette photo par exemple, prend toute sa dimension sur son côté vrai et naturel. Si elle avait été prise avec le consentement du sujet, elle aurait perdu sa valeur initiale.

 

 2. Comment vaincre le flash : avec l’ISO

Personnellement, j’utilise très rarement le flash ou alors avec extrêmement de délicatesse. Le problème c’est qu’effectivement, c’est parfois indispensable. Il existe néanmoins des alternatives, comme l’utilisation de l’ISO :

L’ISO est le paramètre de votre appareil photo qui gère la sensibilité de la lumière ambiante qui entre dans votre capteur. En utilisant uniquement cette lumière, vous aurez naturellement une image plus vraie et surtout une photo qui retranscrit bien l’ambiance de la scène.

Photo prise par Thomas, blogueur chez Kungfu-photo.com

Ici, grâce à la lumière ambiante portée vers le mannequin, la photo devient presque énigmatique.

La difficulté de l’ISO : il est important d’obtenir une stabilité avec votre appareil car celui-ci peut mettre du temps à « absorber » la lumière ambiante. Ainsi, le moindre mouvement de votre part, ou de celui du sujet, rendra la photo floue. Mais ne vous inquiétez pas, chez Kungfu-photo, à chaque problème, existe une solution :

Dans un premier temps on ne serait que vous conseiller l’utilisation d’un trépied. Il permet de stabiliser l’appareil et de rendre la photo plus nette. Si cela ne suffit pas :

Il vous suffit d’ajuster l’ISO par vous-même : l’ISO est par défaut bloqué à son plus au niveau, c’est-à-dire qu’il prend toute la lumière ambiante et peut provoquer par conséquent, un effet de flou.

Photo ratée par Thomas, blogueur chez Kungfu-photo.com

Voilà une photo complètement ratée (même si l’on peut interprété ces personnages comme des fantômes venus d’un autre siècle…!) dû à ma mauvaise gestion de l’ISO. Il y avait trop de lumière entrante dans la capteur, il m’avait suffit de la diminuer la sensibilité pour avoir la même photo nette.

Si vous êtes vous-même sujet à des agressions par flash en intérieur, partagez cet article via les boutons ci-dessous. Ils comprendront enfin comment arrêter. Arrêtons cette folie qui n’a pas lieu d’être ! Stop flash, make ISO.

Thomas Tissandier
thomas@kungfu-photo.com

Issu de la West Coast Parisienne, j’ai 23 ans, j’ai un -profil- artistique que j’aime mettre à contribution dans la photographie. Mon coup de cœur vers la photo s’est réellement déclenché suite à quelques jours à Vienne, paradis architectural et culturel (avec notamment une superbe expo consacrée à notre idole chez KungFu-Photo : Elliot Erwitt). Futur communiquant, j’aime échanger et partager. Outre cette présentation à la e-darling, j’aime le bon vin (et le bon pain), Gustav Klimt et les p’tits chiens.

6 Commentaires
  • Jack
    Publié à 15:39h, 15 juillet Répondre

    « Il y avait trop de lumière entrante dans la capteur, il m’avait suffit de la diminuer la sensibilité pour avoir la même photo nette. »

    Tu as du faire une erreur. Tu as juste a augmenter ton ISO pour avoir une vitesse d’obturation plus rapide. L’iso n’est en aucun cas responsable du flou, juste la vitesse trop lente dans ton cas.

  • Yves
    Publié à 15:26h, 19 juillet Répondre

    Merci pour cet article dont je partage l’avis à 100% !!! Je n’aime vraiment pas le flash aussi, d’une part pour le type de lumière qu’il génère et d’autre part pour le côté discrétion, totalement impossible avec cette bête lumineuse. Je ne l’utilise (presque) jamais. Récemment, j’ai été à une fête d’anniversaire, le soir. Quoi de plus sympa que ce moment où on apporte le gateau avec les bougies mais quoi de plus moche que de photographier cet instant avec ces tons chauds spéciaux (surtout quand on baisse la lumière artificielle) au flash. J’ai donc pris la photo sans flash. j’ai augmenté simplement les ISOs jusqu’à ce que la vitesse atteinte me permette de prendre la photo sans risque de flou de bougé. Résultat : une photo nette, avec des tons fidèles aux couleurs jaune-orangé du moment. Le tout est de bien connaître son reflex et savoir jusqu’où on peut monter dans les ISOs sans avoir trop de bruit qui apparaît, même si on peut l’atténuer dans plupart des logiciels de développement, comme par exemple avec Lightroom.
    http://www.flickr.com/photos/yvessouris/

    • Nicolas de Kungfu-Photo
      Publié à 17:58h, 21 juillet Répondre

      Bien joué Yves, merci beaucoup pour ton mini tutoriel sur la photo d’anniversaire. Je partage à fond ton avis, un rendu flash aurait complètement brisé l’ambiance !

      Bonne journée, Nicolas

Poster un commentaire