Prenez un saké au soleil avec la photographe Sandrine Delage

Aujourd’hui, on vous propose une expérience pas comme les autres.

Il fait beau, vous avez envie d’aller prendre un verre en terrasse. Oui, mais voilà, les options ne sont pas terribles: vous taper le récit du week-end douteux d’Annabelle, (cela ne vous réjouit pas tellement). Proposer à Grégoire qui est toujours dispo un é-nième café (il est gentil mais vraiment gonflant).

Les ninjas arrivent à la rescousse et vous invitent à vous asseoir à leur table et à parler d’un sujet qui vous passionne: la photo. Et avec une invitée exceptionnelle: une photographe pas comme les autres, Sandrine Delage. On vous paie la tournée de saké avec Sandrine, installez-vous incliné au soleil devant cet article et faîtes cette rencontre talent avec nous.

« Coeur de Sel » par Sandrine Delage

sandrinedelage11

Sandrine Delage

 

sandrinedelage10

Sandrine Delage

 

sandrinedelage9

Sandrine Delage

 

sandrinedelage8

Sandrine Delage

Sandrine Delage, la ninjabio

Sandrine est une femme hyper-active. Elle est partout à la fois. Un petit bout à son travail où elle occupe une fonction dans l’aménagement du territoire. Un petit bout avec ceux qu’elle appelle « sa tribu », ses quatre enfants avec qui elle passe beaucoup de temps et qu’elle emmène avec son mari faire de  lointains voyages. Et un dernier petit bout que l’on voit accroché à son appareil photo, pas prêt à le quitter.

A 15 ans, elle reçoit son premier argentique. Comme nous, apprentis-ninjas, elle commence à découvrir seule la photo en portant son attention surtout sur le cadrage et finit par rencontrer les difficultés que l’on connaît tous: la technique, le pourquoi du comment, les réglages et plein de choses qui font… PEUR et qui démotivent.

 Les années passent, la photo a été quelque peu relayée au second plan, et, un jour, alors que Sandrine geekait devant son ordinateur, la foudre du kung-fu frappa.

Elle découvre les milliers de pages facebook sur la photographie et leur incroyable richesse. De pages en pages, elle apprend beaucoup sur la composition, le cadrage, le post-traitement et sur son envie qui était belle et bien là. Elle échange avec les photographes amateurs et les pro. Elle ressort pour de bon son appareil-photo et finit par sauter à l’eau ! Elle décide de montrer ses photos. Elle s’inscrit alors en fermant les yeux à un concours sur la page facebook ART PHOTO LAB.

MEGA COMBO: elle remporte le concours, ses photos sont exposées au Salon de la Photo. C’est là qu’elle est repérée par une galerie qui souhaite exposer sa collection « Coeur de sel » ! Le début d’une très belle histoire! La photographe finit par prendre un peu confiance en elle.

Il y a quelques semaines, Sandrine exposait pour la première fois à la Millésime Gallery dans le 7e arrondissement à Paris, où l’on peut encore trouver ses photos en boutique.

Prenez-en de la graine ninjas ! Avec de la volonté, de la persévérance et du courage, on arrive à faire de belles choses !

 

sandrinedelage1

Sandrine Delage

 

sandrine delage

Hélène Gueguen Bordas

Le petit guide du kungfu-photo par Sandrine Delage

  • Ne jamais se démotiver face aux difficultés techniques, elles sont toutes surmontables avec de la persévérance
  • Communiquer quotidiennement avec le réseau de photographes amateurs et professionnels sur facebook, sur les forums, sur les sites (le meilleur http//kungfu-photo.com 😉 ) et partagez vos photos.
  • Organiser fréquemment des sorties avec des passionnés pour apprendre les uns des autres et s’encourager. (J’ai eu l’occasion d’en faire une avec Sandrine de nuit c’était génial!) Rien de plus simple que d’organiser ces rendez-vous sur les réseaux sociaux avec les amateurs comme vous!
  • Lire les avis (s’ils sont constructifs) des passionnés sur ses photos ou celles des autres
  • Prendre le temps de faire de la photo parce qu’on en a forcément !
  • Pratiquer dans la rue, dans le métro, dans sa cuisine, ne jamais s’arrêter!
  • Envisager la photo comme un amusement, un moyen d’exprimer sa créativité sans se mettre la pression tout en gardant les pieds sur terre

 

« Comme des Pieds » par Sandrine Delage

sandrine delage4

Sandrine Delage

 

sandrinedelage6

Sandrine Delage

 

sandrinedelage7

Sandrine Delage

 

sandrinedelage5.

Sandrine Delage

 

Sandrine Delage en 3 questions

 

Moi: « Si tu étais un appareil-photo? »

Sandrine: « Facile. Un superbe petit appareil que j’avais quand j’étais toute jeune, tu sais celui avec un design version camouflage:  Mowgli dessus, Baghera et Baloo pas très loin, une petite boîte dans laquelle je faisais défiler les diapos. Un grand souvenir »

Moi: « Si tu étais un endroit pour tes prochaines photos? »

Sandrine: « Mhh, je ne crois pas qu’il y ait de bons ou de mauvais endroits. Je prends des photos n’importe où, à toute heure, au quotidien, sur le chemin pour aller au bureau, dans le métro, sur mon lieu de travail. Bon si je devais vraiment choisir des lieux mythiques pour te faire plaisir, pour mes prochains clichés, je dirai  le Parc National de Yellowstone, et la ville de Kyoto.

Moi: « Un photographe que tu aimes bien qui te vient à l’esprit ».

Sandrine: « Eric Dufour, allez le voir ici http://www.ricphotography.fr

 

Suivez Sandrine Delage sur facebook et sur son site internet:

http://www.facebook.com/SandrineDelagePhotographie

http://sandrinedelage.com

 

Charlotte Dauchez
dauchez.charlotte@gmail.com

Moi, j'ai les yeux qui pétillent quand ils rencontrent un talent. Alors j'ai entrepris une longue quête pour partir à leur recherche. En route, je suis tombée sur les apprentis ninjas qui en pourchassaient aussi. On a fait une prière pour les pandas, on a mangé des sushis et on a fini par une petite séance de yoga. Depuis, je voyage avec eux et leurs appareils photo afin de découvrir des talents, de m’imprégner de leurs apprentissages et de vous les faire partager.

Pas de commentaires

Poster un commentaire