Ville de France : comment photographier Aix-en-Provence ?

Qui ne saute pas n’est pas ninja français. Kungfu-photo vous propose d’ouvrir la série « Ville de France » avec une série de photographies consacrée à Aix-en-Provence, la ville du maître Samourai-peintre Paul Cézanne.

Chaque ville a son identité. Le tout est de retranscrire ce que l’on perçoit dans son appareil photo. Ce qui n’est pas toujours évident. Alors avant de me lancer dans Aix, j’ai bien pris le soin de respecter toutes les étapes nécessaires à la réussite de ma série photos.

 

Jouer sur la mythologie du lieu

Dans ma tête, Aix-en-provence a une forte une identité visuelle : un ciel dégagé, des murs jaunes, des ruelles, des fontaines et tutti quanti. Mais Aix c’était aussi pour moi des signes caractéristiques forts qui pourraient se résumer en une ligne : une petite ville bourgeoise, conviviale, très animée et « avec des produits bien de chez nous ». Autre chose :

DSCN4040

Qui dit ciel dégagé, dit paysage éclairé. La lumière dans le sud c’est quelque chose de particulier. Elle vous crame la peau et ne s’estompe jamais. Autant dire que faire de belles photos à Aix se résume à bien gérer la lumière. Justement, c’est ce qui va définir notre style et guider nos réglages de commandos ninjas :

DSCN4033

 

Définir le style de vos photos

De manière générale, il est fondamental de définir son style. C’est d’ailleurs ce que l’on vous conseille à travers notre BAMBOOK. Comme l’explique notre e-book, définir votre style en photographe, c’est une démarche importante dans votre progression en photographie. Pour ceux qui ne l’ont toujours pas commandé, c’est par ici que ça se passe.

Mais si en attendant, vous cherchez encore votre voie de panda, prenez en compte le contexte. En l’occurrence, ici j’ai décidé de faire de la photo instantanée (bon sans rien vous cacher c’est ce que je préfère faire). Du coup, j’ai opté pour ce que l’on appelle communément chez nous : la Street Photography. Ce que Nico explique très bien dans son article, photo de rue. Passons aux réglages :

 

Bien préparer ses réglages en conséquence

On récapitule : une belle lumière, du monde, pratique intensive de la street photography. Je me suis pas trop cassé le cul : je n’ai pas choisi le mode manuel mais le mode « S » (speed) qui me permet simplement de régler la vitesse en fonction des circonstances et de la lumière. L’ouverture se règle tout seul. L’ISO lui : au plus bas (= 100). Amplement suffisant.

Ensuite, mais ça c’est mon choix (et parce que je trouve ça plus adapté à mon appareil = Nikon COOLPIX P7000, un compact qui permet de faire des photos en manuel –comment faire des photos en manuel, article dispo ici-) : j’ai opté pour du noir & blanc. Je trouve que ça scie bien avec la pratique du street photography et que ça donne une touche poésie… Ninja sensible.

Et voilà ma série. Je vous laisse donner votre avis/conseils/insultes en commentaire :

 

DSCN4011

DSCN4022   DSCN4042  DSCN4086

DSCN4087

DSCN4148

DSCN4156

 

N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux avec les boutons ci-dessous. 😉

Thomas Tissandier
thomas@kungfu-photo.com

Issu de la West Coast Parisienne, j’ai 23 ans, j’ai un -profil- artistique que j’aime mettre à contribution dans la photographie. Mon coup de cœur vers la photo s’est réellement déclenché suite à quelques jours à Vienne, paradis architectural et culturel (avec notamment une superbe expo consacrée à notre idole chez KungFu-Photo : Elliot Erwitt). Futur communiquant, j’aime échanger et partager. Outre cette présentation à la e-darling, j’aime le bon vin (et le bon pain), Gustav Klimt et les p’tits chiens.

2 Commentaires
  • reno
    Publié à 21:18h, 03 mai Répondre

    Hello,
    Chouette projet, chouette article, mais catastrophe, tu as laissé ton APN faire du N&B…La prochaine fois shoote en raw si possible, mais surtout en couleur en développe en N&B, tes photos vont énormément gagner en qualité et en rendu !

  • Nicolas
    Publié à 08:45h, 13 mai Répondre

    Salut Reno,

    prochaine sortie avec Thomas je le forcerai si il le faut à appliquer tes conseils 😀

    À bientôt
    Nicolas

Poster un commentaire