Les photos prises en vacances : le guide du ninja

C’est bientôt les vacances ? Vous partez en week-end ? Et vous aimeriez tout prendre en photo ? Pas si vite mon p’tit ! Jetez d’abord un œil au guide du ninja en vacances.

Cette idée d’article m’est venue en tête suite à de nombreuses réclamations plutôt désagréables : « Eh Thomas, tu peux prendre la Tour Eiffel en photo ? Et là, là, ce paysage ? Il est beau non ? Vas-y, shoot ! ».

Alors oui, c’est vrai que c’est beau et qu’il aurait été dommage de ne pas prendre en photo tel monument ou tel panorama. Mais en rentrant chez moi j’ai vite constaté que mes photos ressemblaient plus à de banales cartes postales qu’autre chose…

Je me suis donc concerté auprès de Maître ShiFu, qui m’a dit « Apprenti-ninja, prend plutôt en photo ce que tu ressens et non ce que tu vois, bâti ta propre histoire et tes propres mémoires » et ni une ni deux, le master m’a enseigné ces quelques astuces :

 

Insérer du local dans vos photos 

La vie est faite de petits riens. En voyageant, vous rencontrerez probablement plusieurs détails qui confirmeront que vous êtes bien en dehors de chez vous… C’est ce qui doit apparaître dans vos photos

C’est à vous de choisir ce qui vous a marqué le plus, voici néanmoins quelques indices : un kiosque avec les journaux avec le langage local, les intitulés des produits indiqués dans un marché, les taxis, les panneaux de signalisation ou faites une jolie macro de votre assiette au déjeuner. Bref, quelque chose de typique.

 

Faire apparaître des gens sur votre photo

L’élément humain est la meilleure façon de faire vivre votre photo : ça peut être drôle, émouvant ou encore énigmatique en fonction du sujet. Personnellement, j’imite Elliot Erwitt, en prenant des photos de chiens avec leur maître. C’est souvent très drôle.

S’il y a une interaction entre deux personnes sur vos photos, ça rend généralement la photo superbe, encore mieux si c’est des gens que vous ne connaissez pas. Voir un enfant entrain de jouer ou une jolie fille entrain de regarder un orchestre, c’est très parlant et c’est plein de poésie

 

Prendre en photo des monuments

Si par malheur on vous demande absolument de prendre en photo des monuments ou si vous vous sentez obligez, voici une astuce : changer de perspective.

Ne prenez pas le Sacré Cœur de face, tout le monde s’en fou car tout le monde l’a déjà vu mille fois… Adoptez une nouvelle posture : prenez un angle improbable, mettez au premier un objet insolite, faite un contre-plongée, incrustez des gens, une belle lumière etc.

Merci à Georges Petrequin pour cette photo, ninja photographe de talent (http://www.flickr.com/photos/gpetrequin)

 

Au pire on trouvera ça marrant, au mieux vous aurez révolutionnez les 1 milliard de photos prises du monument. Bon courage tout de même !

 

La panne d’inspiration 

Elle peut survenir, surtout si vous partez plusieurs jours voir plusieurs semaines. Dans ce cas là, n’hésitez pas à créer un thème. Ca rendra votre voyage ludique et ça créera une jolie petite histoire dans votre album photo.

Merci à Georges Petrequin pour cette photo, ninja photographe de talent (http://www.flickr.com/photos/gpetrequin)

 

Par exemple, si on était aux Etats-Unis, on pourrait imaginer de prendre une série de photo sur tous les fast-food qu’on croiserait (bon il existerait des exemples plus pertinents mais je trouvais la photo top).

 

La dernière recommandation

Attention ! À ce que votre appareil ne devienne pas une plaie, ça nuirait à votre inspiration et à votre envie de prendre des photos. Pour ça, allégez-vous le plus possible. Certaines aiment prendre plusieurs appareils différents, carc’estsympacommeçachacunrepartavecdessouvenirs, oubliez. Prenez le votre et faites en sorte de le dégainer aussi rapidement qu’un shuriken. Sinon, c’est usant !

Toute l’équipe de KFP vous souhaite de bonnes vacances en photo !

Faites-nous voyager dans vos réseaux sociaux via les boutons ci-dessous ! 🙂

 

Thomas Tissandier
thomas@kungfu-photo.com

Issu de la West Coast Parisienne, j’ai 23 ans, j’ai un -profil- artistique que j’aime mettre à contribution dans la photographie. Mon coup de cœur vers la photo s’est réellement déclenché suite à quelques jours à Vienne, paradis architectural et culturel (avec notamment une superbe expo consacrée à notre idole chez KungFu-Photo : Elliot Erwitt). Futur communiquant, j’aime échanger et partager. Outre cette présentation à la e-darling, j’aime le bon vin (et le bon pain), Gustav Klimt et les p’tits chiens.

1Commentaire
  • Pierre
    Publié à 09:01h, 14 mai Répondre

    Slt;

    Jusqu’à présent j’ai pesté lorsque je photographiais des monuments ou des paysages et qu’il y avait des « gens » dans le champs. Je perdais un temps fou à attendre qu' »ils » s’en aille ! A partir d’aujourd’hui je vais essayer d’en tirer profit !!!!

Poster un commentaire