Prendre des photos sans retouches : techniques de ninjas 100% naturelles

La retouche, on aime ou on aime pas. Ce que je vous propose dans cet article c’est de gagner du temps. Vous allez apprendre à faire des photos qui n’auront pas besoin d’être retouchées. (ou pas plus d’un poil de panda)

Anticipez : Sachez ce que vous voulez obtenir de votre photo

Dans cet article j’insiste sur trois choses qui vont vous aider à comprendre ce que vous devez faire au moment d’appuyer sur le déclencheur. Le but est d’anticiper les soucis et de de les éviter du bond agile du ouistiti.

L’ambiance, l’histoire racontée par votre photo

Maitre Shi-fu vous l’a dit 100 fois : faites des photos originales.

J’en ai marre de voir exactement la même chose dans vos photos que ce que je vois déjà toute la journée de mes propres yeux.

Au moment de déclencher, essayer de vous concentrer sur ce qui vous a donné envie de prendre cette photo. Pourquoi est-ce que vous abez porté le viseur à vos yeux ? Est-ce que vous voulez retranscrire l’ambiance de l’instant ? Que ce soit un instant de complicité entre ami, la ferveur d’un concert, la mélancolie d’une fôret de bambou dans la brume…

Il n’est pas difficile de régler la balance des blancs, le temps de pose ou l’exposition. Pensez-y et faites des essais. Ce faisant vous n’aurez pas à devoir compenser à coup de Photoshop une photo trop plate.

retouche-photo-balance-blanc

Un réglage de la balance des blancs tout sauf automatique ! Merci à kumprinx
http://www.flickr.com/photos/kumprinx/7357618614/in/pool-nopostproduction/

Une composition soigneusement méditée

En terme de composition pensez à vous approcher du sujet en particulier pour vos portraits. Si vous tirez le portrait d’un ninja cagoulé et que que ses yeux occupent un espace minuscule de la photo… Qui pourra lire dans son regard qu’il détient en lui la force de faire de délicieuses nouilles sautées ?

Déplacez-vous agilement dans les trois dimensions et selon tous les angles possibles.

Les détails qui tuent

Avez-vous la fâcheuse habitude de frôler la crise de nerf derrière l’ordi ? Essayez de repérer les détails qui vous prennent le plsu de temps à retoucher. Si besoin listez dans un petit fichier texte de rien du tout les retouches que vous effectuez. Très rapidement vous allez voir quels sont ces détails qui vous prennent beaucoup de temps. Vous les anticiperez mieux et ça c’est un vrai truc de ninja.

profondeur de champ

Si le photographe n’avait pris le soin de regler sa profondeur de champ. Si l’arrière plan était net, le rendu ne serait pas le même. Évidemment on aurait pu floutter avec Photoshop mais pourquoi faire compliqué…
Merci à CloudScapes http://www.flickr.com/photos/cloudscapes/7606798232/in/pool-nopostproduction/

Encore plus d’exemples ?

Pour illustrer cet article je me suis rendu sur le groupe Flickr « No Post Prod ». Cliquez ici pour y jeter un coup d’oeil. Je vous préviens il y a beaucoup de photo prise sur pellicule qui présentent des effets travaillés mais du coup c’est un peu comme de la retouche à priori. Bref, une autre histoire, Thomas l’aborde dans son super article : Prendre des photos avec un appareil jetable.

Merci à Daniel Odyssey un ninja des états-unis d’amériques.
http://www.flickr.com/photos/danielodyssey/7599435654

Merci à Vulcanus, ninja enflammé.
http://www.flickr.com/photos/38668489@N03/8091535604

 

Un autre truc de ninja c’est de partager quand on kiffe. (Sauf avec les maki au saumon). Pensez à cliquer sur les boutons ci-dessous 🙂

Nicolas Richard
nicolas@kungfu-photo.com

Je suis plutôt moyen moyen mauvais en photo, mais je fais des progrès. J'ai bientôt ma ceinture jaune de kung-fu de la photo et Maitre Shi-Fu m'a dit que j'étais sur la bonne voie. Adepte de méthodes qui marche je recommande vivement la lecture du « kungfu de la photo ». Ah, euh, oui, je l'ai coécrit... :D Vous le trouverez dans la colonne de droite :)

3 Commentaires
  • Eydna
    Publié à 12:01h, 15 janvier Répondre

    Ah enfin un article qui me convient !
    je ne suis pas très « retouches » … bref, j’aime les photos qui ont un rendu « naturel » sans passer par l’étape Photoshop …

  • Alain
    Publié à 16:09h, 24 janvier Répondre

    Le développement fait partie intégrante de la photographie. Généralement quand on débute on veut du « 100% naturel » par principe. C’est meugnon. Mais c’est aussi niais. Car dans les faits c’est comme si l’on ne cherchait pas le meilleur papier pour tirer une photo argentique, le papier qui donne le bon contraste, ou bien que l’on ne choisissait pas le temps que la feuille est plongée dans les différents bacs pour tel ou tel effet recherché.
    La photo ce n’est pas que la composition et le réglage de l’appareil. La photo c’est toute la chaine de production, de A à Z. C’est aussi faire les réglages de contrastes, de balance des blancs, de saturation, de suppression de bruit, etc… dans un bon logiciel de dérawtisation ou dans Photoshop.

    En tout cas, c’est mon avis et tant pis si je suis un imbécile, je ne risque pas d’en changer 🙂

Poster un commentaire