Réaliser un beau time lapse: la méthode ninja

La semaine dernière, Capucine vous a donné tous les trucs et astuces pour faire un slow motion digne de nom. ici

Aujourd’hui, nous allons étudier les règles du time lapse d’après les enseignements des grands padawans de la vidéo.

1. Un time lapse, à quoi ça ressemble?

« C’est une vidéo réalisée par une série de photos prises à des moments différents pour présenter en un laps de temps court l’évolution de l’objet photographié sur une période longue. » Oulala Jamie, explique nous tout!

En fait, c’est une série de photos, que l’on prend à intervalles réguliers et que l’on met à la suite les unes des autres pour créer une vidéo. L’effet que l’on recherche, c’est de donner une impression de temps accéléré. Pour crâner un peu, le plus impressionnant est de choisir une scène ou seul un élément de la photo va se mettre en mouvement.

Voici quelques exemples, attention aux yeux:

 Comme vous l’avez vu, en matière de time lapse, on recherche souvent des beaux paysages et on se sert beaucoup du ciel en mouvement.

Les maîtres ont parlé. Mais nous on peut réussir à monter des petites vidéos très sympas après quelques entrainements.

2. Les règles du Kungfu Time lapse

Matos: 1 appareil photo, un trépied, en bonus un intervalomêtre, si vraiment tu veux faire pro et/ou si tu es faignant. Ce dernier permet d’éviter d’appuyer sur le déclencheur manuellement, il règle l’appareil photo.

Maître mot: patience

La méthode ninja:

– Choisis ton thème.

– Pour la prise de vue: il faut poser son trépied devant la scène à timelapser. Installe ton appareil et effectue les réglages en mode manuel. Attention, le mode manuel est indispensable car sinon on va avoir des mises au point et des changements de luminosité et de couleurs en plein milieu de la vidéo.

– Évalue l’intervalle de temps auquel tu vas prendre tes photos et le temps total dont tu as besoin pour catcher ton mouvement. Une petite indication: plus le mouvement est rapide plus il faudra écourter l’intervalle.

Par exemple pour la circulation en ville, l’iintervalle conseillé  est d’1 seconde. Pour un coucher de soleil, le mouvement est bien plus lent, on peut prendre 1 photo toutes les 3 secondes.

Une fois que tout cela est ok, c’est dans la poche, arme toi de patience et tu n’as plus qu’à appuyer sur le déclencheur pour lancer la première tournée.

3. Réaliser la vidéo du time lapse

Pour cela, tu as besoin d’un logiciel. On en trouve des très biens et gratuits sur mac (timelaps eassembler) et sur pc (timelapsetool).  Ces logiciels permettent de générer une vidéo à partir de ton échantillon de photos et de rajouter des effets. (25 images / secondes, c’est une bonne base)

Tu rajoutes une petite musique qui a la pêche et hop hop hop on partage!

Il y a même sur iphone une application iTamelapse hyper simple à utiliser et qui créé des petits time lapse loin d’être ridicules.

A toi de jouer, ninja! Merci de partager l’article avec les petits boutons en dessous !

 

 

Charlotte Dauchez
dauchez.charlotte@gmail.com

Moi, j'ai les yeux qui pétillent quand ils rencontrent un talent. Alors j'ai entrepris une longue quête pour partir à leur recherche. En route, je suis tombée sur les apprentis ninjas qui en pourchassaient aussi. On a fait une prière pour les pandas, on a mangé des sushis et on a fini par une petite séance de yoga. Depuis, je voyage avec eux et leurs appareils photo afin de découvrir des talents, de m’imprégner de leurs apprentissages et de vous les faire partager.

Pas de commentaires

Poster un commentaire