La leçon n°2 du Dragon: la retouche de la lumière

La photo c’est bien, mais on ne peut pas toujours maîtriser tous les éléments qui nous entourent. Alors bien sûr, parfois cela crée d’heureuses coïncidences et de bonnes surprises. Mais, et tout dépend de la photo que vous voulez faire et surtout du résultat que vous recherchez, parfois, il est utile de pouvoir se servir d’une aide extérieure, en l’occurrence de logiciels de retouche photo.

Le plus fameux des logiciels est Photoshop. Il est intuitif, et il est très complet. Il peut permettre de réaliser de véritables montages assez poussés, et je vous propose aujourd’hui de survoler rapidement le logiciel pour pouvoir retoucher vos photos facilement. J’utilise Photoshop CS5, donc les emplacements dont je vais vous parler peuvent varier légèrement selon les versions, mais cela n’est pas très difficile à retrouver. Surtout si vous êtes des ninjas.

Voici une deuxième série de conseils pour apprendre très simplement à faire des retouches photos!

 

1 – La lumière

Reprenons la photo du petit chien de la dernière fois.

Il est préférable de régler la luminosité de votre photo avec l’outil « exposition » plutôt qu’avec l’outil « luminosité, contraste » qui offre une retouche très basique qui a souvent tendance à dénaturer l’image. Cet outil ne demande aucune connaissance particulière et est très simple d’utilisation. Il se trouve, comme pour la « Correction sélective de couleurs », dans le menu sur la fenêtre des calques, et aussi dans « Images » puis « réglages ». Encore une fois, il est préférable de le sélectionner dans la fenêtre des calques.

 

2 – Les détails

Votre modèle a un bouton au milieu du front le jour de la séance ? Ne vous ruinez pas en maquillage, et pensez retouche ! Deux outils permettent d’enlever les détails dérangeants sur une photo.

  • le tampon de duplication

Avant d’utiliser le tampon de duplication, qui se trouve dans la barre latérale de Photoshop, il est vivement conseillé de dupliquer le calque sur lequel vous travaillez, en le faisant glisser dans la fenêtre des calques sur l’icône « nouveau ».

Le tampon de duplication est assez facile à utiliser, quoiqu’il faille être plutôt précis. Sélectionnez l’outil et choisissez la zone qui ressemble le plus à ce qui devrait se trouver à la place de ce que vous voulez recouvrir. Pour les chaussures ci-dessous, j’ai choisi d’utiliser la zone dans l’ombre juste au-dessus de la prise. Appuyez sur ALT sur votre clavier tout en cliquant avec votre souris sur un point de la zone « saine ». Lâchez ensuite ALT et cliquez en continu sur la zone à recouvrir. Vous devrez vous y reprendre à plusieurs fois, c’est normal. Si l’on veut que ce soit bien fait, il est possible qu’il faille y passer beaucoup de temps. L’outil « tampon de duplication » n’est pas adapté aux retouches du type bouton, mais à la suppression d’objets d’une image.

 

  • L’outil « pièce »

Avant d’utiliser l’outil pièce, qui se trouve dans la barre latérale de Photoshop, il est vivement conseillé de dupliquer le calque sur lequel vous travaillez, en le faisant glisser dans la fenêtre des calques sur l’icône « nouveau ».

L’outil pièce est facile à utiliser et permet d’enlever quelques défauts pour lisser l’image, notamment des imperfections de peau.

Il y a deux manières d’utiliser l’outil « pièce ». On peut en effet choisir de cocher soit « source » soit « destination » dans la barre du haut. Pour ma part, je préfère « destination », ce qui signifie que je choisis d’abord une partie de peau qui me semble correcte pour ensuite la faire glisser sur la peau à modifier, tandis qu’avec « source » on sélectionne d’abord la peau à changer. Question d’habitude.

Avec une sorte de lasso, sélectionnez une partie de peau qui vous semble pure et pas trop différente en terme de grain de celle que vous voulez modifier. Faites glisser la zone sélectionnée sur la partie endommagée (bouton, ride, poil). Vous allez peut-être devoir refaire ce geste plusieurs fois, mais globalement l’outil pièce est rapide à utiliser.

 

Il y a de nombreuses autres choses qu’il est possible de faire avec Photoshop, mais ces trois éléments permettent déjà de modifier une photo dans sa globalité.

Faites-nous voyager dans vos réseaux sociaux via les boutons ci-dessous ! 🙂

Capucine De Chocqueuse
Capucinedechocqueuse@gmail.com

Passionnée. C’est le mot qu’il faut retenir me concernant. J’aime autant de choses que j’en hais, tout cela avec passion. J’ai un intérêt particulier pour la retouche et le rêve secret de me marier avec Jackie Chan.

Pas de commentaires

Poster un commentaire