L’arrière plan flou des ninjas

La vie quotidienne du ninja n’est pas seulement rythmée de nunchakus volants. Parfois le ninja reste calme dans sa hutte, et peut faire le point. Le point sur quoi? Sur sa technique! Notamment sur l’art de la mise au point. Apprentis ninjas, voici quelques explications qui vous permettrons d’accomplir la technique du dragon à 5 têtes, encore appelée dans des régions reculées: la mise au point.

C’est bientôt l’heure de la mission des ninjas, voici donc quelques explications très brèves pour vous faire comprendre la question que nous nous sommes tous posé quand nous étions bébé-ninjas: comment avoir le sujet net et un flou en arrière plan?

 

1. La profondeur de champ

Théo Gosselin, appelé dans le milieu « Ninjaman » : http://theo-gosselin.blogspot.fr/

 

La profondeur de champ, c’est la zone d’attaque du ninja, autrement dit c’est la zone de votre photo qui est nette. C’est tout. Il existe une littérature impressionnante sur la profondeur de champ sur le net. Soit il s’agit de l’évidence, soit on est perdu au bout de quelques mots. Restons simple! Comme disait Steeve, un ninja chauve à lunettes assez sympa: Keep It Simple Stupid (KISS).

Comment faire une photo avec un arrière plan flou? Il faut se rapprocher du sujet et avoir un arrière plan qui soit loin derrière le sujet. C’est tout. Lorsqu’on a compris le secret de la technique de la mort, elle n’a plus l’air si impressionnante, n’est-ce pas? Maitriser cette technique, c’est savoir donner un coup de pied en Kungfu, c’est savoir battre des blancs en neige en cuisine, mais c’est un peu hors sujet.

Vous voulez quelques précisions de plus? D’accord mais pas beaucoup, il faut que vous sortiez essayer très vite.

 

2. Distance de l’arrière plan avec le sujet

Manu Fauque, grand Ninja brun avec un nunchaku noir : http://manufauque.com/

 

Votre appareil photo est comme votre oeil, sauf que comme vous utilisez vos yeux depuis un bon moment maintenant, vous commencez à ne plus trop faire attention à la manière dont ils fonctionnent. Lorsque vous regardez le mur qui est en face de vous, tout est net, avec un niveau de netteté à peu près égal de gauche à droite. Mais si vous mettez habilement votre doigt juste devant votre nez, l’un des deux sera flou, votre doigt, ou le mur (regardez plutôt le mur, sinon vous allez vous faire mal aux yeux).

L’objectif de l’appareil photo fonctionne de la même manière. C’est le principe de la mise au point. Pour avoir un flou très flou, il faut que votre arrière plan soit très éloigné de votre sujet. Plus il est éloigné, et plus votre flou sera difficile à distinguer. Cet effet met l’accent sur le sujet de votre photo de manière très stylisée.  L’autre point important, c’est votre distance avec le sujet.

 

 

3. Distance de l’appareil avec le sujet

Manu Fauque, grand Ninja brun avec un nunchaku noir : http://manufauque.com/

 

En deux mots, plus vous êtes proche de votre sujet, et plus il sera facile d’avoir un champs net sur le sujet et un flou en arrière plan. La mise au point se fait automatiquement sur le sujet fixe le plus proche. Ça n’est pas une raison pour coller la joue d’un modèle, parce que la photo risque de ne pas être top (à moins que vous ne fassiez une série sur les joues des gens).

La photo du header est prise par LC!

Si vous voulez en savoir plus sur la manière dont Manu Fauque prend ses photos, vous pouvez lire cet article: Comment faire du Manu Fauque?

Et avant de vous précipiter dehors pour aller chercher une belle photo, vous pouvez montrer à vos copains que vous êtes à la recherche d’un endroit avec beaucoup d’espace pour pouvoir les prendre en photo, en cliquant sur les boutons ci dessous!

Rodolphe Gardies
rodolphe@kungfu-photo.com

La photo, j'aime ça. Au début, j'aimais seulement les regarder, les mettre en fond d'écran, les afficher sur mes murs. J'en voyais tellement qu'un jour, j'ai pris la décision qui s'imposait en toute logique : me mettre au kungfu! Ninja depuis le plus jeune âge j'étais pourtant incapable de faire un seul mouvement correctement. Jusqu'à ce que je mêle mes deux passions grâce à l'enseignement de Maitre Shi Fu : le kung-fu et la photo.

3 Commentaires
  • Samir
    Publié à 13:36h, 11 décembre Répondre

    Sympa l’article, ça me rappelle celui de Laurent : http://apprendre-la-photo.fr/profondeur-de-champ-flou-darriere-plan-bokeh/

    Je sais qu’il y a d’autres paramètres qui comptent beaucoup c’est

    – La longueur focale de ton objectif
    – La taille du capteur de ton boitier, en Plein Format ton bokeh sera meilleur
    – Le nombre de lamelles de ton objectif (cf. référence selon modèle)

    Un autre article sympa sur le sujet est dispo ici :

    http://blog.arnaudfrich.com/photo/aigrettes-ou-bokeh-il-faut-choisir-1ere-partie/

  • Nicolas
    Publié à 10:30h, 12 décembre Répondre

    Ahah, c’est qui ce Steeve ?

  • Joanne Brien
    Publié à 15:29h, 06 juin Répondre

    Merci pour cet article. Les explications sont simple et clair

    comme de l’eau de roche. La distance avec le sujet est vraiment l’essentiel

    pour obtenir un flou, au début je variais ma profondeur de champs sans changer

    ma distance avec le sujet….. et je n’avais pas de résultat satisfaisant.

Poster un commentaire