RAW que c’est beau! Pour en finir avec les JPEG…

Est-ce que toi aussi on te pose souvent la question: « Tu shootes en RAW ou en JPEG? « .

La première fois que l’on me l’a posée, j’ai eu un petit coup de chaud et j’ai rougi. JPEG, okay je connaissais un peu. Mais RAW? Qu’est-ce que c’est?

C’était une technique qui m’était totalement inconnue et pourtant essentielle pour passer de la ceinture bleue à la ceinture rouge!

Comme JPEG, RAW(=brut en anglais) est un format mais très haute gamme! Tu veux être un ninja de luxe ou pas?

(Attention cet article ne peut intéresser que les possesseurs d’un reflex)

Les avantages du format RAW

 

1. Une qualité d’image augmentée – meilleur précision et moins de postérisation.

raw1

shotraw3

2. Ce format va contenir beaucoup plus d’informations que le format JPEG. Il enregistre toutes les conditions dans lesquelles la photo a été prise même non visibles à l’œil nu. On obtient plus de précision sur les hautes lumières, les ombres, les couleurs saturées… Une composante importante: il contient le négatif de la photo ce qui veut dire que l’on va pouvoir faire développer ses photos autant que souhaité avec des logiciels comme Lightroom.

3.  Ce format donne une entière maîtrise sur les réglages du contraste, de la luminosité, de la saturation, de la balance des couleurs ainsi que de la netteté. La marge de manœuvre est incomparable avec ce que l’on pourrait faire avec un format JPEG.

Les inconvénients du fichier RAW sont la taille du fichier – qui va manger rapidement notre mémoire – et le temps. Le JPEG permet de sortir une image instantanément alors que le RAW demande un investissement bien plus important de traitement.

Mais si on veut maîtriser le kung-fu on s’arme de courage, on prend tous un peu de boisson et on continue!

raw

Le format RAW, mode d’emploi

Vous l’avez compris, l’intêret ultime du format RAW est de corriger nos petites erreurs de prise de vue.

1ere étape: allez directos dans votre menu d’appareil photo et changer votre format: direction RAW. Vous faites votre petite session shooting tranquilement. Et maintenant il est temps d’équiper votre ordinateur d’un logiciel de traitement.

Voici une petite liste des logiciels gratuits à télécharger:

RawShooter Essentials 2006 , Ufraw  DCraw, Canon Digital Photo Professional 3.7.2,Microsoft visionneuse format RAW (lecture seulement), Raw Therapee Linux + Windows , VSO Image Resizer, LihgtZone 2.4, Stepok’s Raw Importer v1.3

 

Les ajustements les plus fréquents auxquels il faut penser:
– la balance des blancs: quand le blanc est trop blanc

– l’exposition : pour corriger la luminosité du sujet

– les noirs: pour pouvoir récupérer les zones trop ombrées

– la luminosité: pour corriger la luminosité du cliché

– et pour finir le contraste…

Pour savoir comment faire de la retouche photo, consulte les articles de Capucine! ici

C’est parti, arme toi de créativité et de subtilité, et tu risques très rapidement de décoller!

rawjpeg2

 

Si tu es convaincu d’en finir avec les JPEG, partage ce petit article en cliquant sur les boutons ci-dessus.

Charlotte Dauchez
dauchez.charlotte@gmail.com

Moi, j'ai les yeux qui pétillent quand ils rencontrent un talent. Alors j'ai entrepris une longue quête pour partir à leur recherche. En route, je suis tombée sur les apprentis ninjas qui en pourchassaient aussi. On a fait une prière pour les pandas, on a mangé des sushis et on a fini par une petite séance de yoga. Depuis, je voyage avec eux et leurs appareils photo afin de découvrir des talents, de m’imprégner de leurs apprentissages et de vous les faire partager.

5 Commentaires
  • Alain GB
    Publié à 15:01h, 14 mai Répondre

    Bonjour

    « le RAW demande un investissement bien plus important de traitement. »

    C’est partiellement faux, il suffit de se servir de l’automatisme du « dératiseur », pour obtenir la même chose que le jpg de l’appareil, et de garder toute la l’attitude de RAW pour les cas difficiles.

    Si tu perds du temps, c’est que tu n’utilises pas toutes les possibilités de ton outil de développement ou qu’il ne traite pas les lots ;°).
    Alain

  • Etienne
    Publié à 09:50h, 15 mai Répondre

    Bonjour,

    Un autre gros avantage du RAW est le traitement du bruit à haut ISO.
    Ce traitement permet de « sauver » des images qui seraient inexploitables en jpeg.

    De plus un seul fichier RAW permet de générer une infinité de fichiers jpeg, soit en couleur, soit en N&B, soit en High Key, soit en Low Key, ….

    Enfin, les compacts expert et un certain nombre de bridges, proposent de shooter en RAW. Ce format n’est pas « réservé » au seuls reflex.

  • Yves
    Publié à 17:14h, 17 mai Répondre

    Le RAW est selon moi incontournable. Pourquoi laisser l’appareil décider du développement alors qu’on peut le faire soi-même. Travailler en RAW c’est comme travailler en mode priorité ouverture ou vitesse, c’est se donner la liberté de contrôler le résultat final. Développer ses photos avec un logiciel comme LR n’est pas bien compliqué et tellement passionnant. Pas le temps ? Il suffit d’exporter le RAW en jpeg et l’affaire est terminée. Place sur la carte mémoire ? Pour un plus de 10€ vous avez une carte de 16GB qui pourra stocker 800 photos d’un capteur de 20MB, comparé au prix du reflex et des objectifs, ce n’est pas la fin du monde. Une fois qu’on a gouté aux joies du RAW et du développement, on ne saurait revenir en arrière !

  • Charlotte
    Publié à 13:11h, 20 mai Répondre

    Bonjour, merci beaucoup pour vos commentaires.

    @Alain en effet je vois ce que tu veux dire. Mais je pense vraiment que quelqu’un qui découvre le format RAW mettra beaucoup plus de temps à éditer ses photos que sous un format JPEG. C’est pour ça que je voulais le relever afin que personne ne se décourage. L’intérêt c’est quand même de creuser plus loin qu’un effet JPEG. Mais merci beaucoup pour ta remarque tout à fait juste.

    @Etienne merci pour tes précisions

    @Yves je suis tout à fait d’accord avec toi. Merci d’avoir partagé ton expérience.

    J’espère retrouver vos opinions sur les prochains articles!

    A bientôt

  • ary
    Publié à 14:00h, 20 mai Répondre

    Dans les logiciels gratuits de développement RAW il y a le méconnu et pourtant très complet et performant Darktable, malheureusement pas dispo sous Windows, mais génial sous Linux et fonctionne aussi sous mac je pense.
    Voir ici : http://www.darktable.org/
    Je l’utilise depuis 6 mois et je ne peux plus m’en passer…

Poster un commentaire